Agence Home Création

 

 

6, boulevard Franchet d'Esperey
56100 LORIENT
Tél: 02 97 05 67 10

UNE MAISON BBC: UN HABITAT SEREIN ECOLOGIQUE ET ECONOMIQUE

mur-mots-bbc-L

Qu'est-ce qu'une MAISON BBC ?

La maison basse consommation est une maison avec une très faible consommation d'énergie obtenue en respectant des normes strictes d’isolation, d’énergie, d’orientation, d’implantation dans l’environnement.

Votre budget chauffage sera considérablement réduit par rapport à une construction classique. L’objectif de consommation pour les constructions neuves doit être inférieur ou égal à 50 KWh/m2/an.

Les étapes d'obtention du label

  1. Réalisation de l'étude thermique par un bureau d'étude indépendant.
  2. Demande de label auprès d'un organisme certifié (PROMOTELEC).
  3. Cet organisme garantira l'étude thermique. Des contrôles en cours de chantier valideront la mise en œuvre des bonnes prestations conformément à l'étude thermique.
  4. En fin de chantier, une mesure de perméabilité à l'air est réalisée par un organisme habilité effinergie.
  5. Obtention du label BBC délivré par l'organisme certificateur.

logo-maison-bbc

L'enjeu de la performance énergétique: perdre moins d'énergie

Les maisons économes en énergie sont devenues courantes chez nos voisins européens. Les économies d’énergie obtenues par une maison BBC réduisent considérablement les couts de fonctionnements de votre logement. Une maison BBC ne nécessitera aucune réhabilitation thermique lourde avant plusieurs décennies. La performance tient à la maitrise des zones de déperdition d'énergie.

Les zones de déperdition d'énergie:

  • Déperdition par le sol: 7%
  • Déperdition par les fenêtres et les porte-fenêtres: 13%
  • Déperdition par les murs: 25%
  • Pont thermique: 5 à 30 %
  • Etanchéité à l'air: 20 %
  • Déperdition par les combles: 30 %
  • Ventilation: 30 %

LA MAISON NEUVE BBC: la maîtrise de la consommation

La maîtrise de l’énergie ; un enjeu primordial pour l’environnement dont le bâtiment est l’un des secteurs les plus énergivores. Les choix de conception énergétique ont une influence capitale : ce sont eux qui déterminent vos charges mensuelles futures.

Les économies d’énergie obtenues par une maison BBC réduisent considérablement les coûts de fonctionnements de votre habitation. Plus les besoins énergétiques de votre maison sont réduits dès sa conception, plus votre consommation diminue et se répercute sur votre facture dès la première année.

LES CRITÈRES

 

L'orientation du terrain et de la maison

 

ORIENTATION DE LA MAISON

L’orientation de la maison est très importante car la bonne maîtrise des apports solaires peut représenter un gain de 15 à 20 % de besoins d’énergie. L’objectif est de récupérer le maximum de soleil en hiver, et de limiter les apports de chaleur en été.

VOLUMETRIE ET FORME (COMPACITE)

Plus sa compacité (rapport de surface des parois en contact avec l’extérieur sur la surface habitable) est faible, plus le bâtiment est économe en énergie. La forme cubique est optimale pour réduire les pertes thermiques de l’enveloppe du bâtiment.

CHOIX DU TERRAIN

Dans le cadre d'une conception bioclimatique, le choix du terrain doit prendre en considération :

    • le climat de la région
    • la topographie du terrain : les terrains protégés des vents dominants et exposés au soleil sont à privilégier
    • les zones de bruit éventuelles qui limiteraient la possibilité d'ouvrir les fenêtres pour ventiler et faire sortir la chaleur accumulée le soir.

Selon la nature et la situation du terrain, la réalisation d'un talus peut être envisagée pour couper les vents froids venant du Nord.

 

Le système constructif

 

Les murs peuvent entrainer jusqu’à 25% des déperditions thermiques totales du bâtiment. L’isolation des murs est donc indispensable au confort d’une habitation. La condensation apparaissant sur un mur froid (non isolé) entraîne des désordres importants (moisissures... ).

murs-isolants

Les murs doivent donc bénéficier d’une isolation efficace :

  • isolation thermique pour conserver la chaleur en hiver et l’éviter en été
  • isolation phonique pour prévenir les nuisances sonores.

L’isolation des murs peut être assurée :

isolation-murs-exterieur-1-S

  • par l’intérieur ou l’extérieur en rapportant un isolant sur le matériau de construction
  • par l’épaisseur du matériau de construction grâce aux produits Monomur (terre cuite ou béton cellulaire).

L'isolation du plancher

Toute construction repose sur une dalle inférieure qui assure sa stabilité et sa pérennité. 7% des déperditions thermiques proviennent de cette dalle et 5% de la dalle supérieure (plancher d’étage). L’optimisation énergétique passe par un traitement rigoureux des ponts thermiques.

Les Fenêtres, portes d'entrée et occultations

Des menuiseries mal isolées provoquent une perte de chauffage et donc des dépenses inutiles. Cela favorise les courants d’air et altère le bien-être quotidien. La performance thermique d’une menuiserie va dépendre de sa nature, des performances du vitrage et de la qualité de la mise en œuvre.

Un vitrage isolant se caractérise par : l’épaisseur du premier verre, la dimension de l’espace d’air et l’épaisseur du second verre en mm.

L’assemblage du vitrage isolant doit être étanche à l’eau dans le temps et assurer la tenue mécanique des verres.

La performance d’isolation thermique d’un vitrage est caractérisée par la valeur Ug.
Cette valeur Ug est fonction de la présence ou non de couches faiblement émissives sur les produits verriers, la dimension de l’espace (lame) entre les verres et de la nature du gaz remplissant ces espaces.

Le coefficient Ug exprime la transmission thermique du vitrage en partie courante W/(m².K). Plus la valeur est basse, meilleure est la performance.

L'étanchéité à l'air

Une mauvaise étanchéité à l’air peut augmenter le renouvellement d’air du bâtiment de 25%, entraînant :

  • une augmentation de la consommation d’énergie de l’ordre de 8 kWhep/m²/an pour une maison, soit + 20%
  • une baisse des rendements de l’échangeur de chaleur de 80% à 30% de la ventilation double flux avec récupération de chaleur
  • une détérioration de l’affaiblissement acoustique par rapport aux bruits extérieurs
  • une sensation d’inconfort pour les occupants
  • dans certains cas, des pathologies liées à la condensation.

Les Ponts thermiques

Les ponts thermiques sont des discontinuités entre les matériaux et les parois de structure. Dans un bâtiment non isolé, les ponts thermiques représentent de faibles déperditions (5%) au regard des déperditions totales par les parois. A contrario, dans un bâtiment bien isolé avec des déperditions globales faibles, les ponts thermiques sont beaucoup plus importants (jusqu’à 30%). Pour obtenir un bâtiment à haute performance énergétique, il est primordial de traiter la totalité des ponts thermiques.

3 TYPES DE PONTS THERMIQUES (EXPRIMES EN W/m.K) :

    • ponts linéaires : déperditions à la jonction de 2 parois
    • ponts ponctuels : déperditions à la jonction de 3 parois (ex. angle en bas de mur)
    • ponts structurels : déperditions liées à la technique de pose d’un isolant.

COMMENT TRAITER LES PONTS THERMIQUES ?

    • chercher les passages d'air devant les murs avec un outil adapté (type générateur de fumée)
    • vérifier la température des murs
    • faire réaliser un diagnostic thermique par un professionnel
    • traquer les ponts thermiques avec une caméra infrarouge
    • poser un isolant d’épaisseur adaptée pour les coffres des volets roulants
    • isoler les tuyaux d’eau chaude
    • préférer un insert à une cheminée ouverte (c’est une fenêtre ouverte en permanence)
    • créer un sas d’entrée (porte ou rideau) pour éviter la perte de chaleur à chaque ouverture.

L'isolation des combles

pose-laine-verre-sous-toit-sL’air chaud s’échappant par la toiture peut représenter jusqu’à 30% des déperditions d’énergie totales d’un bâtiment. Il est donc primordial de prévoir une isolation, soit par l’intérieur (ITI), soit par l’extérieur (ITE) et d’assurer une parfaite étanchéité à l’air. Plusieurs procédés existent selon l’aménagement ou non des combles.

 

La ventilation

L’isolation très performante des habitations ne permet plus de renouveler "naturellement" l’air de celle-ci. Afin d’éviter le confinement, de préserver la qualité de l’air et d’éliminer humidité et polluants, il est nécessaire d’installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) qui extrait l’air pollué de la maison, pour le renouveler par de l’air propre.

Le Chauffage

Le chauffage représente 30% de la consommation totale en énergie de l’habitat pour un bâtiment neuf RT 2012. Le recours à de nouvelles énergies est une alternative à la fois économique et écologique pour répondre à cette problématique.

CHAUDIERE A CONDENSATION

Le principe de la condensation est d’utiliser la quasi-totalité de la chaleur fournie par la combustion y compris la chaleur latente présente dans la vapeur d’eau. Une chaudière à condensation permet 25% d’économie par rapport à une chaudière traditionnelle. Elle permet de coupler chauffage et eau chaude sanitaire (ECS).

POMPE A CHALEUR

La pompe à chaleur capte la chaleur extérieure et la restitue à l’intérieur du bâtiment. La chaleur est récupérée dans l’environnement direct de la pompe à chaleur : le sol, l’air ou l’eau.
3 types de pompes à chaleur :

  • pompe à chaleur Air-Air (climatisation réversible) qui couple chauffage et climatisation
  • pompe à chaleur Air-Eau avec une combinaison chauffage, rafraichissement et ECS possible
  • pompe à chaleur géothermique avec une combinaison chauffage, rafraichissement et ECS possible.
    Les pompes à chaleur Air-Air et Air-Eau divisent la consommation d’énergie par 3 à 4 comparée à un système de chauffage électrique, la pompe à chaleur géothermique permet une consommation d’énergie divisée par 5.

BIOMASSE (POELE OU CHAUDIERE A BOIS)

Le principe de la biomasse est d’utiliser l’énergie produite par la combustion de bois sous formes diverses (bois, granulés et bûches principalement). La biomasse permet 35% d’économie par rapport à un chauffage traditionnel.

SOLAIRE THERMIQUE

pose-panneaux-solaires-S

Des panneaux solaires thermiques installés sur la toiture récupèrent l’énergie du soleil et la transforment en chaleur. Le solaire thermique permet jusqu’à 30% d’économie par rapport à un chauffage traditionnel.

 

 

 

 

Home Votre Maison Une maison BBC

Restons connectés

Home Création - Maitre d'oeuvre à Lorient dans le Morbihan

Ouvert du Lundi au VENDREDI, de 9h à 12h et de 14h à 18h
le samedi sur rendez-vous